Les techniques pour éviter le SEO négatif

Le monde du marketing digital peut se révéler très vite carnassier. Chacun fait usage de ses propres techniques pour booster sa position sur les moteurs de recherche. Il se peut aussi que certains malintentionnés tentent de nuire aux positions de leurs concurrents. Dans ce deuxième cas, on parle de SEO négatif. Il s’agit de combiner les techniques afin de faire descendre dans les classements les sites web concurrents. Heureusement, la plupart de ces techniques sont aujourd’hui connues et pour certaines d’entre elles, il est assez simple de s’en prémunir.

Le duplicate content la technique la plus courante

Le duplicate content consiste à copier le même contenu d’un autre site web. Utilisé généralement par les personnes qui manquent de créativité ou qui ont la flemme de créer. Il peut aussi servir à nuire au SEO d’un site web. En effet, les moteurs de recherche pénalisent le contenu dupliqué. Pour faire descendre le positionnement d’un site sur un moteur de recherche il suffit donc de prendre son contenu et de le répliquer ailleurs.
Dans la théorie, Google prétend que son moteur de recherche se réfère à l’antériorité d’un contenu en matière de duplicate content. Malheureusement, des tests le prouvent : le moteur de recherche met en avant le site qui a la plus grande autorité. En utilisant le duplicate content sur un site qui a la plus grande autorité, on peut faire redescendre la page du site copié dans les classements. Pour s’en prémunir, il n’existe pas encore de solution adaptée à ce type de technique. Une veille constante du duplicate content en utilisant des services web comme plagium ou Copyscape reste la seule solution.

La redirection 301 pour casser son classement sur les moteurs de recherche

Pour nuire à un site web on peut également utiliser la redirection. Il s’agit d’une technique SEO négatif qui exploite une des failles de l’algorithme de Google. Le moteur de recherche n’apprécie que très peu les redirections et on peut se retrouver ainsi pénalisé. Les redirections 301 se traduisent généralement par des messages du type « Il est possible que ce site ait été piraté ». La technique est surtout utilisée sur un site web déjà infecté par un virus informatique. Afin de s’en prémunir, des outils comme Majestic SEO permettent de visualiser rapidement les redirections d’URL.

Les robots qui nuisent aux statistiques

Autres techniques du SEO négatif, certaines personnes mal intentionnées peuvent lancer des attaques de robot pour générer du faux trafic et détruire ainsi les statistiques du site web. Non seulement cela va fausser les statistiques en question, mais aussi ralentir le site web, voire le désactiver en raison d’un dépassement des hits ou encore de la bande passante autorisée par l’hébergeur. Les conséquences peuvent donc être néfastes pour le site web. Pour s’en prémunir, mieux vaut installer des filtres personnalisés sur l’outil de statistiques qu’on utilise ou encore de mettre en place des scripts personnalisés.

L’usurpation d’identité pour détruire la clientèle de son concurrent

Sur internet, il est très facile de substituer des identités. Le nom d’une marque peut être repris sur un autre site web pour mettre à mal justement cette marque. La méthode peut consister par exemple à réserver des noms de domaine similaires. Il est possible par exemple de prendre le même nom, mais avec une extension différente en .com, en .fr ou encore .org. On peut aussi prendre exactement le même nom, mais en changeant simplement la place de certaines lettres. Pour se protéger contre cette technique, il faudra penser à déposer sa marque auprès de l’INPI.

Créer une fausse popularité pour un site web

Afin de nuire à la concurrence sur internet, certains font appel à des techniques qu’on appelle les backlinks de mauvaise qualité. Généralement mise en place grâce aux blast SEO, la technique consiste à créer beaucoup de liens, sans valeur et sur optimisé en un temps record. Cela crée de la fausse popularité que l’algorithme de Google va immédiatement identifier et faire ainsi dégringoler la position du site dans son classement. S’il n’existe pas de solution en aval, ce n’est que lorsqu’on s’aperçoit que son site a été victime de blast SEO qu’on peut demander à Google via un outil spécifique de désavouer certains liens.
Le piratage d’un site internet pour l’éliminer ou presque des moteurs de recherche
Pour faire disparaître ou tout au moins redescendre un site dans les moteurs de recherche, il suffit de le pirater. Cette technique connue de tous consiste à exploiter les failles de sécurité facilement exploitables généralement causée par l’installation de plug-ins non sécurisés. Grâce à ces failles, le pirate peut s’immiscer dans le site internet et installer du contenu peu recommandable par exemple. Dans le doute, il est toujours conseillé de n’installer que des plug-ins connus et surtout fréquemment mis à jour.

Les commentaires peuvent mettre KO votre site internet

Autres techniques de négative SEO, on peut utiliser les commentaires pour polluer le Web. Il peut s’agir de commentaires destinés à ruiner la réputation de votre marque dans votre secteur d’activité.
Cela peut se passer en postant des avis qui contiennent des informations erronées, ou des commentaires agressifs ou encore sans aucun sens. Ce type de comportement ne nuit pas seulement au SEO, il peut aussi ruiner l’e-réputation du site et donc de la marque visée.
Une technique dont on parle le plus souvent sous le manteau, le SEO négatif est considéré jusqu’à aujourd’hui comme difficile à mettre en place. Notamment parce qu’il est plus difficile de faire plonger ses concurrents que de gagner soi-même des positions, mais aussi parce que le milieu du SEO est encore limité à seulement une poignée d’initiés.
Toutefois, mieux vaut ne pas attendre que cela se généralise et mettre dès maintenant des mesures concrètes pour s’en protéger. Il faut savoir que les sites avec une grosse autorité SEO seront moins sensibles aux attaques de SEO négatif. Les premières victimes de ces techniques malhonnêtes, sont surtout les nouveaux sites internet. De même, la technique de SEO négatif n’est pas pérenne puisqu’il est tout à fait possible que quelques jours voire quelques semaines après d’autres sites puisse prendre la pole position.
Protégez votre site du SEO négatif, prenez conseil auprès d’un professionnel comme Futur Digital.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s